Foodborne Illness: What You Need to Know

Chaque année, environ 48 millions de personnes aux États-Unis souffrent d'une maladie d'origine alimentaire. La plupart de ces maladies surviennent soudainement et durent peu de temps. Bien que la majorité des personnes malades se rétablissent d'elles-mêmes sans traitement, les maladies d'origine alimentaire provoquent toujours environ 3 000 décès par an aux États-Unis. ¹ Cet article couvre l'ensemble des connaissances que vous devez acquérir en ce qui concerne les maladies qui peuvent survenir.

Lorsque les aliments ou boissons contiennent des bactéries, des virus, des parasites ou des produits chimiques nocifs, ils entraînent souvent une infection du tube digestif. Les symptômes courants des maladies d'origine alimentaire qui en résultent sont les vomissements, la diarrhée, les douleurs abdominales, la fièvre et les frissons. La façon dont les maladies d'origine alimentaire ou les intoxications alimentaires sont traitées dépend de la cause de la maladie.

Les bactéries sont le responsable numéro un

Dans de nombreux cas, les bactéries sont à l'origine d'intoxications alimentaires. Les bactéries peuvent contaminer les aliments à tout moment au cours des étapes de production ou de préparation. Dans certains cas, des bactéries peuvent déjà être présentes au sein des produits alimentaires lors de leur achat . Le lait non pasteurisé, les produits laitiers et les aliments crus, notamment les poissons, les viandes et les volailles, peuvent être particulièrement susceptibles de provoquer une intoxication alimentaire. Un manque d'hygiène est souvent à l'origine d'une contamination des aliments à la maison ou au restaurant. Par conséquent, le lavage des mains, des surfaces et des ustensiles de cuisine tels que les planches à découper reste important pour éviter le risque de contamination croisée. Une contamination croisée se produit lors de la propagation des bactéries des aliments contaminés aux aliments non contaminés et elle représente l'un des principaux déclencheurs de la contamination des aliments à la maison. Des méthodes de stockage et de préparation incorrectes constituent également des sources de déclenchement de contamination. Les bactéries peuvent se multiplier si les aliments chauds ne sont pas conservés à des températures suffisamment élevées ou si les aliments froids ne sont pas conservés à des températures suffisamment basses. Il est communément admis que les bactéries se multiplient rapidement lorsque la température des aliments se situe entre 5 et 60 degrés Celsius (40 et 140 degrés Fahrenheit). Pour arrêter ou ralentir la propagation des bactéries, il est nécessaire de conserver les aliments froids à une température inférieure à 5 degrés Celsius (40 degrés Fahrenheit). La cuisson permet de tuer les bactéries.

Les virus sont de minuscules micro-organismes infectieux qui ne peuvent se multiplier qu'à l'intérieur des cellules vivantes d'autres organismes. À l'instar des bactéries, ils peuvent provoquer des maladies d'origine alimentaire et d'autres infections. Généralement, les personnes se transmettent des virus en omettant de se laver soigneusement les mains après être allées aux toilettes. Les aliments peuvent être contaminés lorsqu'ils sont préparés par une personne infectée par un virus. Le norovirus est connu comme étant un virus d'origine alimentaire courant. Les parasites et les produits chimiques sont deux autres déclencheurs de maladies d'origine alimentaire. Les parasites sont de minuscules organismes qui vivent à l'intérieur d'un autre organisme. Certains parasites se propagent via de l'eau contaminée par les selles de personnes ou animaux infectés. Les infections parasitaires sont cependant relativement rares dans les pays développés. Les substances chimiques peuvent être issues des pesticides répandus sur des fruits et légumes non lavés, des toxines présentes dans le poisson ou les crustacés ou des champignons sauvages toxiques.

Évitez de vous déshydrater

Quiconque consomme des aliments contaminés peut contracter une maladie d'origine alimentaire. Cependant, les nourrissons et les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de développer des maladies d'origine alimentaire que les autres. Les maladies d'origine alimentaire peuvent entraîner une déshydratation et d'autres complications. Dans le pire des cas, des problèmes de santé persistants peuvent être la conséquence d'une intoxication alimentaire. Habituellement, la plupart des personnes malades se rétablissent d'elles-mêmes, mais un traitement est nécessaire en cas de signes de déshydratation ou de vomissements prolongés qui provoquent une sudation importante, une fièvre élevée, de fortes douleurs dans l'abdomen ou des diarrhées pendant plus de deux jours. Le remplacement des liquides et des électrolytes perdus pour prévenir la déshydratation est le seul traitement nécessaire pour la plupart des maladies d'origine alimentaire. Dans certains cas spécifiques, un traitement médical supplémentaire est indispensable.

La prévention des maladies d'origine alimentaire est aisée

Fondamentalement, les maladies d'origine alimentaire peuvent être évitées très facilement. Voici quelques conseils que vous devez garder à l'esprit dans votre vie quotidienne :

  • Lavez-vous les mains pendant au moins 20 secondes avec de l'eau chaude savonneuse avant de préparer les aliments.
  • Nettoyez les surfaces et les ustensiles de cuisine à l'eau chaude savonneuse avant de préparer les aliments.
  • Lavez toujours les fruits et les légumes avant de les consommer.
  • Conservez les aliments chauds au chaud et les aliments froids au froid.
  • Assurez-vous de cuire les aliments suffisamment longtemps afin de tuer les bactéries nocives qui provoquent des maladies. Un thermomètre à viande peut être utilisé pour vérifier si les aliments sont cuits à la température interne appropriée.
  • Pensez à vos méthodes de stockage et assurez-vous que les viandes, les volailles et les poissons crus sont séparés des autres aliments.

Références :

Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) https://www.cdc.gov/foodborneburden/2011-foodborne-estimates.html 

Institut national du diabète et des maladies digestives et rénales (NIDDK) : https://www.niddk.nih.gov/health-information/digestive-diseases/foodborne-illnesses